Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/02/2018

Deus in machina

ldp3768-1974.jpg

 

Dwar Ev souda solennellement la dernière connexion avec un fil d'or. Les yeux d'une douzaine de caméras de télévision l'observaient, et les ondes transportaient à travers le cosmos une douzaine d'images de la scène.

 Il se redressa, s'inclina vers Dwar Reyn et se plaça près de la manette qui allait établir le contact quand il l'abaisserait. La manette qui allait relier d'un seul coup tous les monstrueux ordinateurs de toutes les planètes habitées de l'univers - quatre-vingt-seize milliards de planètes-dans un supercircuit. Une machine cybernétique combinant toutes les connaissances de toutes les galaxies.

 Dwar Reyn prononça quelques mots pour les trillions de gens qui regardaient la scène. Et après un silence, dit :

 -A vous, Dwar Ev.

 Dwar Ev abaissa la manette. II y eut un bourdonnement immense. L'influx de courant de quatre-vingt-seize milliards de planètes. Des lumières s'allumèrent s'éteignirent le long du tableau qui s'étendait sur des kilomètres. Dwar Ev recula, inspira profondément.

 - L'honneur de poser la première question vous revient, Dwar Reyn.

 -Merci, dit Dwar Reyn. C'est une question a laquelle aucun ordinateur n'a encore pu répondre.

 II se tourna vers la machine:

 -Dieu existe-t-il ?

 La voix puissante répondit sans hésitation. Sans même le déclic d'un simple relais.

 -Oui. Maintenant Dieu existe.

Une panique soudaine apparut sur le visage de Dwar Ev. II se précipita sur la manette.

Un eclair jailli du ciel sans nuages le frappa avant de souder la manette en position de marche.

 - La réponse- Fredric Brown. (1954)

Écrire un commentaire