Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/07/2017

Technique et Christianisme (Jacques Ellul)


Commentaires

Bonjour,

je voudrais votre avis sur l'usage du mot METANOIA SVP.

Il s'agit de "Savoir au delà"... c'est-à-dire de viser la transcendance. Une manière de sortir (plus ou moins) du Temps.

Rien à voir avec la Morale.

Écrit par : eric basillais | 01/08/2017

Bonjour,

En effet, il ne s'agit en rien de morale, de "repentance" comme le professent certains chrétiens mais plutôt - d 'un changement radicale de conscience -: comme vous le savez, le préfixe grec méta signifie "au-delà" et noia renvoie à noos ou noûs donc pensée, intellect ou encore mental en grec.

Voici un extrait tiré du livre "La sagesse qui guérit " de l'excellent Jean-Yves Leloup qui résume bien, à mon sens, le processus de la transformation intérieure qu'est la Metanoia:

" Elle est un passage au-delà de ce qui constitue l'être humain, une ouverture de l'esprit à L'Esprit, une ouverture de la conscience ordinaire qui est "conscience de" à la conscience sans objet ou conscience pure, "pure Silence".

Cette conscience originelle ou "conscience Mère" est dans le langage aristotélicien, la cause première et la cause finale de toute pensée, de toute parole et de toute ce qui existe.

C'est donc par l'apaisement du mental et le passage au-delà de toutes pulsions, émotions, paroles, pensées, c'est par le Silence du corps, du cœur et de l'esprit qu'on entre dans une nouvelle vie, une nouvelle conscience et un tout autre Amour."

Écrit par : René Christian | 02/08/2017

Merci de votre réponse,

c'est ce que j'entrevoyais.

Nous sommes donc au moins deux. Ca rassure...

J'ai redécouvert ce mot de metanoia récemment. Jusqu'ici j'utilisais (à usage personnel) le mot d'Héraclite : homologie.

ERIC BASILLAIS

Écrit par : ERIC BASILLAIS | 03/08/2017

Écrire un commentaire